05 oct.

La virtualisation

La virtualisation est le processus qui consiste à reproduire une version logicielle d’une entité physique. Il est possible de virtualiser tant un serveur, du stockage qu’un réseau complet. Cet article se concentre surtout sur la virtualisation de serveurs.

D’où vient le besoin?ism-optimization-virtualization-1024x682

Le besoin se fait sentir quand on remarque qu’un serveur physique n’utilise presque jamais ses ressources à 100%. Étant donné que même aujourd’hui beaucoup d’application n’arrivent pas à profiter d’un processeur avec plusieurs cœurs. C’est là qu’embarque la virtualisation. En utilisant le serveur physique comme hôte pour des machines virtuelles, on peut ainsi diviser le processeur entre ces machines et mieux utiliser les ressources physiques du serveur. Ainsi, un serveur hôte, dépendamment de la technologie utilisée pour gérer la virtualisation, peut se retrouver avec jusqu’à 380 machines virtuelles! Bien entendu, un nombre aussi élevé requiert une quantité énorme de matériel.

 

Ressources matérielles

Un serveur sans virtualisation utilise directement les ressources matérielles qui lui sont fournies. En comparaison, un hôte va attribuer une partie de ces ressources physique à chaque machine virtuelle. Prenons par exemple un petit serveur de base avec 8 cœurs, 32go de RAM et 2Tb de disque dur. Sur ce serveur, on pourrait créer 3 machines virtuelles avec 2 cœurs, 6Go de RAM et 250Go de disque dur pour chaque. On se retrouve donc avec 3 machines qu’on peut rentabiliser complètement tout en conservant des ressources matérielles pour les gérer.

Shéma de Virtualisation

Bien entendu, en entreprise, on peut retrouver des serveurs hôtes avec plus d’un processeur comprenant chacun 48 cœurs (dans le cas d’un Intel E7 8890 v4) ainsi que plusieurs Tb de RAM et de stockage. Ces serveurs sont optimisés pour faire fonctionner des machines virtuelles et non pour du travail conventionnel.

 

« Clustering »

Un célèbre proverbe dit qu’il ne faut jamais mettre tout ses œufs dans le même panier. Ce proverbe ne Reduction-des-cots-dinvestissement-avec-la-mise-en-place-dun-environnement-de-virtualisatio25pourrai pas être mieux appliqué qu’ici. Est-ce que c’est vraiment sécuritaire d’utiliser un serveur qui en remplace 10, mais que s’il brise les 10 machines virtuelles deviennent indisponible? C’est ici qu’intervient la capacité de placer ces hôtes en grappe (ou «cluster» en anglais).  Une grappe est un groupe d’hôte configuré pour fonctionner ensemble. Ainsi, au lieu d’avoir par exemple 1 serveur pour 10 machines virtuelles, on se retrouve avec 2 serveurs. On peut ainsi répartir les machines virtuelles entre les deux serveurs et réduire le risque de perte. Mais qu’est-ce qu’il se passe si l’un des hôtes ne répond plus? On perd tout de même 5 machines virtuelles? Non! L’utilisation d’une grappe, lorsque configurée dans ce sens, peut permettre de déplacer directement une machine virtuelle dans le cas où elle ne répond pas. Celles-ci se déplacent donc automatiquement sur un autre hôte déterminé selon le nombre de ressources disponibles sur celui-ci. Il est donc important, lorsqu’on configure cette fonction, de vérifier que les deux hôtes puissent supporter la charge totale de chaque machine virtuelle.

 

Avantages

La virtualisation offre des perspectives nouvelles pour ses utilisateurs. Entre faire fonctionner un Windows avec un Linux sur le même hôte, transférer rapidement une machine virtuelle, démarrer et arrêter une machine virtuelle de façon presque instantanée, la virtualisation présente beaucoup de très bons avantages.

Comme le « disque dur virtuel» utilisé par la machine virtuelle se présente sur l’hôte comme un fichier (pouvant peser plus de 100Go selon la machine virtuelle), il est très facile de l’envoyer entre les serveurs ou de le transformer en machine physique.

Dans le même sens. il est aussi beaucoup plus facile de prendre une copie de ce fichier pour sauvegarder la machine virtuelle en totalité. Certaines technologies de virtualisations permettent même de prendre une «photo» de l’état actuel d’une machine virtuelle, puis de revenir à ce point de sauvegarde si des problèmes surviennent.

Ceux-ci ne représentent que quelques exemples d’avantages d’utiliser la virtualisation.

Restez à l’affût de notre page Facebook pour la partie 2, traitant sur les différents logiciels de contrôle, appelés «Hyperviseurs».

Share this
05 oct.

Qu’est-ce qu’un certificat SSL ?

Le terme SSL ou TLS sonne peut-être familier à vos oreilles, et avec raison! Que vous soyez habitué ou non aux systèmes informatiques, vous utilisez sans vous rendre compte des connexions sécurisées pour accéder à vos sites web préférés. Secure Socket Layer (SSL) et Transport Layer Security (TLS) sont des protocoles de sécurité pour les échanges d’information sur internet. L’implémentation la plus commune de ces protocoles est visible avec le terme «HTTPS» qui se présente devant les adresses de sites web sécurisés. Ce protocole est signé par un certificat démontrant que la communication est établie avec un serveur authentique

Enregistrement d’un certificat

Pour qu’un certificat SSL soit valide, celui-ci doit être signé par une autorité de certification. Cette autorité vérifie les informations fournies dans le certificat et « Signe » celui-ci. Une fois que le certificat a été signé et que celui-ci a été installé sur la page web à sécuriser, le navigateur internet pourra y accéder en HTTPS sans erreurs. Il existe plusieurs types de certificat SSL. Celui de base permet de sécuriser un seul serveur. Très utile pour les compagnies ou les particuliers désirant protéger une seule page web. Le certificat nommé «Wildcard» permet de sécuriser plusieurs sous-domaines (par exemple : *.hdce.ca). Plus couteux, celui-ci est très utile quand plusieurs systèmes réunit sous le même nom de domaine sont à sécuriser. Dépendamment de l’autorité de certification choisi, le «Wildcard» peut s’étendre à plus d’un sous-domaine (par exemple : *.*.hdce.ca, et plus encore).

L’autorité de certification

Comme mentionné plus haut, l’autorité de certification a pour rôle de confirmer que le certificat installé sur un serveur est valide. Devenir une autorité de certification privée est assez simple. Il suffit d’installer les systèmes nécessaires pour signer ses propres certificats. Par contre, cela ne permettra pas au public de pouvoir vérifier l’authenticité des certificats. Pour ce faire, il faut devenir enregistré dans les registres des principaux navigateurs internet. Ces registres sont gérés directement par les propriétaires des différents navigateurs. (Chromium, Firefox, Microsoft, …)

Reconnaître la présence d’un certificat SSLcertificat SSL

Il est très simple de savoir si on accède à httpsune page web utilisant un certificat SSL ou non. Les signes se trouvent dans la barre d’adresse du navigateur juste avant l’adresse du site web. On y retrouve un petit symbole de cadenas vert et le terme HTTPS devant l’adresse du site accédé.

httpsxUn site web accédé en HTTPS ne présentant pas un certificat valide affichera un X rouge sur le cadenas. Le navigateur affichera aussi un message annonçant que le certificat présenté par le site web n’est pas valide et demandera s’il doit y accéder tout de même ou non.

En cliquant sur le cadenas, il est possible de consulter les informations fournies par le serveur à votre navigateur. Une fenêtre comme suit s’ouvre contenant le nom de l’autorité de certification, la période de validité du certificat ainsi que plusieurs informations à propos du propriétaire du certificat. La série de nombre avec des points représente le type de certificat.

Utilité d’un certificat SSL

L’échange de données confidentielles comme l’identification sur un site web, l’enregistrement d’achats, l’accès à votre compte de banque, consulter les réseaux sociaux, la majorité de ces systèmes utilisent un certificat SSL pour certifier l’authenticité de la connexion HTTPS établie avec le serveur hôte du site web accédé. HTTPS ne signifie pas seulement qu’un certificat SSL est utilisé. En effet, le port réseau de communication utilisé n’est pas le même que pour du HTTP standard. De plus, HTTPS utilise une connexion encrypté pour s’assurer que les données échangées sont protégées d’éventuels virus ou espions. Personne ne voudrait donner le mot de passe de son compte bancaire sur un site internet au hasard, c’est pourquoi le certificat est là pour vérifier que la communication se fais avec le bon serveur.

En résumé, un certificat SSL enregistré et valide ne sert qu’à permettre aux utilisateurs souhaitant accéder à un site web de savoir que c’est bien un site de confiance.

Share this
05 oct.

Utiliser un hébergement Email sur serveur Cloud dédié

L’importance d’un service de courriel dans une entreprise.

Que ce soit pour une petite entreprise ou une multinationale, un service de courriel joue un rôle important pour la communication entre les employés et avec les clients, la planification de tâches, l’envoie de documents et l’établissement d’un réseau de contacts. Une entreprise ne peut tout simplement pas survivre sans la messagerie électronique.

Devenue essentielle pour toutes les entreprises, la messagerie électronique exige cependant beaucoup de ressources technologiques qui peuvent s’avérer très couteuses. Par exemple :  l’achat de serveurs pour fournir tous les outils nécessaires au contrôle des comptes d’utilisateurs, le matériel technologique adéquat, l’achat de licences en plus d’une gestion à l’interne, sans oublier les anti-virus pour le contrôle des spams et autres menaces malveillantes qui pourraient nuire à l’efficacité de vos systèmes.

Les options sont multiples et variables d’une entreprise à l’autre, HDCE propose d’adapter ses services selon le besoin de chacun.

L’hébergement Email sur serveur Cloud Dédié

Couriel cloud

C’est ici qu’intervient l’hébergement sur serveur Cloud Dédié. Vous obtenez un contrôle complet des données, ainsi que le partage des calendriers et des contacts. De plus, avoir un hébergement email dédié signifie que vos utilisateurs ont des adresses qui se terminent avec @votreentreprise.com, ce qui démontre le professionnalisme de votre entreprise. Pour un individu, un travailleur indépendant ou un petit bureau, les services gratuits sont une bonne idée mais pour les grandes organisations, c’est à éviter.

Les services de messagerie basés sur Cloud ne nécessitent aucun matériel, ni logiciel de la part de la société. Si vous disposez d’un navigateur internet mis en place ou d’un client de messagerie, vous êtes prêt. Plusieurs compagnies offrent des adresses emails qui se terminent avec @votredomaine.com à un prix relativement abordable.

Avantages d’une telle solution

Le cloud dédié assure un réseau toujours fonctionnel et la tarification est soit mensuelle ou annuelle. Votre entreprise peut choisir le plan de paiement le plus adapté à ses besoins et son budget puis souscrire à l’abonnement qui lui convient le plus. Les prix peuvent varier selon la demande de chacun mais en demeurent très abordables. Cependant, si vos utilisateurs ont besoin d’outils pour contrôler, modifier et surveiller les données, des frais additionnels pourraient être ajouté, mais le coût total reste abordable à long terme.

Les serveurs basés sur Cloud vous fournissent également des filtres de spam et des antivirus. Cela signifie que vous n’aurez pas besoin d’acheter ni de faire la maintenance de ces types de protections pour votre système.

Si vous avez un personnel informatique à l’interne et vous optez pour l’hébergement email sur serveur Cloud, votre personnel informatique peut gérer les temps arrêt et la gestion des comptes. Cependant, plusieurs hébergeurs vous proposent une solution premium pour l’hébergement email sur serveur Cloud afin que vous ne rencontriez pas les problèmes de temps d’arrêt qui créent une perte de temps considérable de production. Il est d’ailleurs extrêmement important de voir à la réputation et les avis sur le serveur Cloud envisagé pour votre hébergement email. C’est la meilleure façon pour vous d’économiser temps et argent.

 

Share this
05 oct.

Pourquoi l’hébergement autogéré d’HDCE ?

Infrastructure?

Lorsque nous parlons d’infrastructure-service, le terme « infrastructure » désigne la technologie, les réseaux, les bâtiments, la sécurité, les systèmes de refroidissement. Bref, tout ce dans quoi vous devez investir pour héberger votre service sur un serveur relié au reste du monde par l’intermédiaire du Web.

Notre architecture les conprends tous.

HDCE-Design

Pourquoi ne pas le faire moi-même?

Créer un serveur et le relier à Internet semblent simple, non? En réalité, c’est un peu plus compliqué qu’il n’y paraît si vous souhaitez le faire correctement. Pour obtenir la bande passante nécessaire au fonctionnement d’un serveur Web dédié ou d’un serveur Cloud, vous avez besoin d’une infrastructure robuste. Vous devez louer des câbles à fibres optiques et les relier à des réseaux de communication mondiaux.

C’est un peu compliqué, n’est-ce pas? Sans parler des coûts. En fait, vous devez même tout faire en double.

Tout faire en double?

La redondance permet de vous assurer qu’il n’y a aucun point de défaillance. Si vous disposez d’une seule connexion réseau et qu’elle tombe en panne, vous perdez votre service. Ce n’est pas le cas si vous possédez deux connexions réseau. Dans ce cas, pour perdre votre service, il faudrait que vos deux connexions réseau redondantes tombent en panne en même temps, ce qui est peu probable de se produire si tout est géré correctement (HDCE vous offre une garantie de disponibilité réseau à 100 %).

La redondance doit être appliquée à l’ensemble de l’infrastructure, y compris les blocs d’alimentation, les commutateurs, etc. Partout.

Est-ce dispendieux?

Oui, il est très coûteux de le faire vous-même. Ça vous coûterait des centaines de milliers de dollars que de mettre en place votre matériel et votre réseau, même si vous disposez déjà d’un espace pour accueillir les serveurs. Et c’est sans compter le prix de l’électricité pour alimenter et refroidir vos serveurs, ainsi que les coûts de main-d’œuvre associés à l’entretien de l’ensemble de l’infrastructure.

Faire affaire avec un fournisseur d’infrastructure-service s’avère beaucoup plus économique, d’autant plus si vos activités s’effectuent à petite échelle ou que vous avez besoin d’une infrastructure-service à court terme. Faire affaire avec nous, c’est réaliser des économies d’échelle : nos experts chevronnés très bien formés sont en mesure d’effectuer les tâches de plusieurs personnes à la fois. Et il n’y a personne qui fasse sa tâche à part, donc pas de risque d’erreur coûteuse. Nous possédons également du matériel, des serveurs et un réseau à jour, de sorte que votre infrastructure demeure toujours à la fine pointe des plus récentes technologies.

Avec l’infrastructure-service, les coûts deviennent prévisibles, car il s’agit d’une solution qui se paie en mensualités. Et cette solution offre du coup beaucoup plus de flexibilité, puisqu’elle ne requiert pas que vous investissiez un gros montant d’argent à l’avance.

Quels sont les autres avantages de l’infrastructure-service?

Faire appel à un fournisseur d’infrastructure-service est rapide et facile. Et nous pensons à tout pour vous, câbles, commutateurs, décisions, finances, etc. Vous pouvez disposer d’un serveur Cloud en quelques minutes, d’un serveur dédié en quinze minutes . Nous vous offrons l’installation gratuite, une garantie de remboursement de 30 jours, une garantie de disponibilité à 100 % et du soutien en tout temps.

 

 

Share this
05 oct.

HDCE agrandit son offre de services !

HDCE fait l’acquisition de tous les services courriels et Noms de domaines de l’entreprise Nmédia Solutions!
En effet, c’est plusieurs milliers de boîtes courriels et de noms de domaines qui sont dorénavant régis par HDCE. Il nous fait plaisir de compter cette nouvelle clientèle parmi celle déjà bien établie.

HDCE veut offrir plusieurs services connexes aux courriels dans le futur comme le mass-mailing Outlook ainsi que plusieurs autres services encore sous le secret de l’équipe de développements d’HDCE.

En plus d’offrir un excellent service de courriels et d’infrastructure, HDCE agrandit son offre de services en vous offrant plusieurs nouveautés sur le marché telles que Link-File PC, solutions Cloud avec partenaires Internet, solutions Plex évolutives , noms de domaines, télésurveillance des infrastructures, etc.

HDCE, une entreprise de chez nous qui travaille pour vous!
Pour plus d’informations, consultez notre site web.

Share this

© HDCE, 2015 - Tous droits réservés/ Copyrights